Sonego

Sonego est un bourg pittoresque situé à 425 mètres d’altitude situé à gauche du torrent Carron. Ce dernier est allongé aux pieds du Mont Pizzoc dans une agréable et fertile vallée entourée au nord par les Piani (835 m), par le Col Ronc (736 m) et au sud par le Mont Castello (465 m) et le Col Meneguz (475 m).  Par beau temps, on peut voir Venise au loin. Le vieux village est sans doute d’origine romaine. A’ l’intérieur de la maison dominant la place centrale, se trouve une ancienne inscription « 7 giugno ano MDCCLXXXIII Dom. Michiel ». La plupart des maisons sont construites en pierres apparentes et présentent la traditionnelle typologie « à vue », les unes adossées aux autres pour des raisons d’espace ou d’économie. Ses ruelles sont conçues en pavés le typique « Matonà » ou reliées par des passages voutés particuliers chacun enfermant une petite place. Il y avait aussi une ancienne chapelle située au milieu du vieux bourg mais qui a été transformée depuis quelque temps en une habitation privée.

Le nouveau village s’étend vers le sud aux pieds des collines entourant la nouvelle église.

Fratte 

Le bourg Fratte est un toponyme d’antique dérivation. Il nous rappelle une fonction défensive exercée dans le passé puisqu’il représente le seul accès à Fregona. Il surgit le long de la rive gauche du Torrent Carron près de Cappella Maggiore. L’endroit idéal où les habitants de ce village aiment se retrouver est la petite église du XVIIIème siècle de Saint Juste. Elle domine le parvis de la villa du seigneur ex Altan-Pancetti qui a été restaurée il y a quelques années en respectant l’architecture élégante d’origine.

Une inscription en latin «Vetus socellus prope cast. Charoni D. Justo dicatum » indiquant un vieil oratoire dédié à Saint Juste est présente sur la plaque fixée au dessus du portail et nous informe sur son importance historique et artistique. Ce dernier se trouvait à une centaine de mètres du château du Carron. Il s’agissait probablement de la « Cappella S. Justi » nommée dans la bulle papale citée ci-dessus avec la Cappella S. Martiri, le « Castro de Caron » et la « Curtem de Fregona » toutes appartenant à la juridiction civile de l’évêque comte de Belluno en 1185.

Osigo

Osigo est le bourg le plus peuplé de la commune de Fregona, situé sur une terrasse alluvionnée et d’origine torrentielle aux pieds du Col Pravinera (647 m) et San Daniele (451 m) sillonné par le torrent Bordon et à l’est par le torrent Vizza.

D’un point de vue historique et artistique, l’édifice le plus important est l’église paroissiale dans laquelle on peut admirer le chef-d’œuvre de Francesco da Milano et de précieux tableaux qui datent de fin du XVIème siècle à fin du XVIIIème. A l’extérieur de l’église au nord-est s’impose un majestueux clocher. Ce dernier est composé d’une cage avec une fenêtre géminée et des corniches bien saillies et le tout terminant par une pointe. Ce clocher nous rappelle celui de Serravalle construit lui aussi suivant le célèbre modèle du clocher de Saint Marc à Venise.

Osigo est entouré de collines où l’on cultive les vignes de Prosecco, Boschera et Verdiso qualité de raisins utilisés pour produire le Torchiato. Au sud du Bourg Luca, on a conservé une vieux pressoir dans la localité Col dans lequel on presse le raisin séché pour le susdit vin. Un centre spécialisé a été construit récemment pour le séchage du raisin.

 

Piai

En passant sur le côté ouest de la mairie direction nord, vous trouverez l’ancien bourg Piai. Ce dernier est dominé vers nord-est par les ruines du château de la famille Da Camino. Les origines de ce village remontent probablement à l’existence même du château. A l’époque, les premières habitations ont été construites par les paysans aux pieds de la colline. Il est fort probable que les habitants se réfugiaient dans le château lors d’incursions d’ennemis.

Zangiacomi écrivait en se rapportant aux ruines du château : « Ces ruines peuvent évoquer dans notre imaginaire l’époque difficile et batailleuse quand on entendait souvent le fracas des lances brisées contre les cuirasses d’acier et le bruit des épées croisées lors de duels mortels. »

 

Ciser

Au nord-ouest de Piai, on peut voir après avoir dépassé quelques maisons éparses apparaître le petit village de Ciser adossé à une agréable pente du côté oriental de Serravalle. A quelques pas de ce village, on a pu  voir pendant des années le téléphérique de la société Italcementi qui a été récemment abandonnée. Sur la petite place toute en pente, une petite chapelle a été construite à côté d’une ancienne fontaine au milieu de maisons en pierres apparentes toutes finement restructurées. Un chemin panoramique « le sentier des eaux » traverse ce village en reliant Osigo à Piadera donnant sur la ville de Vittorio Veneto.   

 

Breda

Breda est un petit bourg situé à l’ouest de Piai le long du versant méridional du Mont Castello et de la dite « cote » de Fregona qui mène directement à la ville de Vittorio Veneto. Dans le bourg se trouvent les grottes de Caglieron très visitées en toute saison et considérées comme l’un des spectacles naturels les plus beaux du département.

 

A Breda, du coté sud de la sortie, il y a deux anciens moulins construits au XVIème siècle et transformés désormais en restaurants et chambres d’hôtes. Ils sont le témoignage d’une effervescente activité de moulure du blé qui exploitait les ressources hydriques du territoire. A l’intérieur de l’un des deux moulins, il y a une plaque murée indiquant la date suivante : « 1549 ADI 7 Novembrio ».   

Accetta i cookies in francese